Bon sens

Qu’est-ce que le bon sens?..

Le bon sens nécessite 3 phases:

  • 1ère phase: le constat (du problème) ;
  • 2ème phase: l’identification des raisons et/ou des différents facteurs, et il faut embrasser la compréhension du système avant de passer à la phase suivante ;
  • 3ème phase: la solution.

Première phase

La plupart du temps, le débat est bloqué à cet endroit! Plusieurs débatteurs (et citoyens) nient tout simplement le constat.
La première phase naÎt très rapidement: par le public (et il faut s’attacher uniquement aux constats provenants du public).

Deuxième phase

La 2ème phase implique un état de modestie, parce-que cette phase nécessite un apprentissage, une augmentation de connaissance. C’est cette phase qui est en fait la plus difficile.

Troisième phase

Le bon sens se situe ici, à la 3ème phase. Par contre il est obligatoire de passer par trois sous-étapes:

  • a) il faut obligatoirement défaire les préjugés ;
  • b) ensuite, rassembler les propositions ;
  • c) c’est le bon sens qui permettra de choisir la (ou les) solution(s) parmis les propositions.

Suivant des critères (de faisabilité, d’efficacité, etc) la décision politique à appliquer apparaÎt.

Exemple

Un exemple simple (et bête, il s’agit juste de montrer les principes):

  • 1ère phase: on considère que la pluie est économiquement néfaste pour les commerces dépendants des plagistes (constat du problème, devenu public). Il y en aura toujours qui diront que ce problème n’existe pas: « Je ne vais jamais à la plage« . Il est important d’exclure ce genre de personnes du débat.
  • 2ème phase: sans comprendre le cycle de l’eau (le système) il est impossible d’appréhender où le raisonnement va se focaliser.
  • 3ème phase:
  • a) Le préjugé le plus fréquent est (car il facile d’y croire): on peut contrôler la météo. Pourtant: compte tenu du cycle de l’eau, il est clair qu’aucun facteur ne peut être maÎtrisé. Le lecteur ici sourira certainement en lisant ce préjugé, pourtant dans un certain pays très familier (la France!): on lance des fusées dans le ciel pour éviter les grelons les jours d’hiver…et énormément d’agriculteurs y croient!

b) On peut enfin rassembler les solutions possibles: construction d’une piscine couverte, aménagement d’une plage couverte, plage couverte & artificielle…etc.

c) Le bon sens nous dit: « la même cause produira toujours le même effet« . La cause a été clairement identifiée: le cycle de l’eau. Etant donné qu’aucun projet ne peut prétendre mettre fin à cette cause, aucune proposition politique n’est solution.

Sidebar